Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen
Aller à la page: <  1, 2, 3, 418, 19, 20  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OriginalBug Index du Forum -> Notre Passion -> Nos Projets
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
franckdoyen


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 10:04 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Oui... Neyod a bien vendu le produit ;-) C'est jaune et, finalement, c'est pas si loin de la coccinelle !!!

De mon côté, la tôle a sa forme, il ne reste plus qu'à la souder...



J'ai continué en soudant sur l'arête et, après un meulage tout doux, ça donne ça :



J'ai aussi fait attention aux intérieurs car se serait dommage de négliger ce genre de truc...



L'arc est terminé, mais il reste maintenant à lui ajouter le renfort nécessaire à la rigidité de l'ensemble. L'opération est la même que précédemment, c'est juste l'épaisseur de la tôle qui change !



C'est fait ! Reste à reproduire ça sur le côté gauche et ça devrait passer pas si mal !
_________________
http://fiat500.alpesport.fr/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 10:04 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
franckdoyen


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 08:01 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

L'avant est maintenant reconstitué... une bonne chose !
On se tourne donc vers l'arrière pour constater que quand y en a plus, y en a encore... Cool !






Ou, pour le global :



Et le côté gauche est top également ;-)





A mon avis, la mécanique a du subir quelques adaptations au fil du temps et la tôle gênait pour faire passer les chevaux... Du coup, on taille dans la bête, et, lorsque l'on veut réparer, c'est le suivant qui s'y colle. ça tombe bien, je commence juste à avoir l'habitude ;-)

Mais, justement, j'avais pas envie de m'y coller de suite, du coup, j'ai préféré rapiécer l'aile AR D qui en avait besoin !



Une petite découpe régulière pour tailler dans le vif du sujet...



On positionne la remplaçante sur l'arrière, on trace...



Puis on découpe, on prépare et on soude !



Une fois meulé et fignolé un peu, ça prend une tournure plus rassurante !



Je ne suis pas trop présent sur le forum depuis quelques temps, mais la saison se termine, le printemps montre le bout de son nez, et j'aurai plus de temps et de moral à l'avenir pour poster. Désolé pour les autres posts, j'essaierai de suivre tout ça d'un peu plus près dans les jours qui viennent...
_________________
http://fiat500.alpesport.fr/


Revenir en haut
bOz
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2010
Messages: 885

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 11:25 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

c drôle comme tout de suite on voit la différence entre du bricolage et du travail sérieux..., au final ça n a pas la même gueule quand même Okay
_________________
Everything is shit, Except my VW.....
"section aircooled 27"


Revenir en haut
chris
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 1 696

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 12:05 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

c'est clair qu'on voit la diffèrence Shocked   Shocked   Shocked .... car francky y a pas dire... tu assure un max Okay Okay encore bravo a toi  Cool   Cool c'est un grand plaisir que de suivre ton post...
a++


Revenir en haut
romainletu


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2009
Messages: 1 098

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 15:27 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Shocked  putin ça c'est pas du bricolage de TATA Mr. Green Mort de Rire
_________________
La dentelle c'est quand même mieux sur les napperons que sur les longerons


Revenir en haut
franckdoyen


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 12:55 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Merci à vous ;-)

Pour tenter de reprendre l'arrière, j'ai commencé par déposer la tôle d'encadrement en dépointant par l'extérieur. De toute façon, je repointerai de la même manière...



Puis j'affaiblis les jolis points à la tronçonneuses avant de désolidariser au burin extra-plat.



Voilà, c'est tombé ! reste plus qu'à !!!
Les bords ont souffert de l'opération, mais c'est souvent une conséquence inévitable qui donne un peu de travail par la suite, rien de plus !



La pièce dans l'étau, je commence par redresser les bords et arêtes pour redonner un petit air de fête.



Ensuite, pour remplacer le morceau débité par le passé, je forme rapidement une petite tôle que je soude après avoir préalablement préparé l'endroit.



Il ne reste plus qu'à replier les bords pour rejoindre l'existant et l'on commence à reconnaître la pièce !



Après quelques retouches rapides diverses, je dispose d'une pièce prête à retrouver sa place... encore faudra t-il que cette dernière soit prête à son tour, mais j'y veillerai ;-) !


_________________
http://fiat500.alpesport.fr/


Revenir en haut
katraplat63
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 136

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 14:09 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Okay salut ... franck content de te relire .. je vois que tu continues ta restoration .... toujours avec art ... a + pat 
_________________
ni air bag.... ni .. a b s...... je meurs en homme ..... !!!
motorisée par volkswagen ...protegée par smith et wesson.....!!!!!


Revenir en haut
Cocox


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 519

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 20:02 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Ah su seulement je savais faire de pareil soudures!!!  Okay
_________________
1300 de 70 en cours de restau Smile


Revenir en haut
MSN
romainletu


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2009
Messages: 1 098

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 20:23 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

quel est le + dure à réaliser lorsque l'on cha,ge une tole? la découpe, le pointage, le meulage...?
_________________
La dentelle c'est quand même mieux sur les napperons que sur les longerons


Revenir en haut
franckdoyen


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Mer 14 Avr - 05:58 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

COCOX : ça tardera pas ! Ton poste te permettra de faire au moins aussi bien, mais il te faudra apprendre à le régler correctement puis à maîtriser la tôle fine.
Avec l'argon et le fil cuivré, le débit de gaz est, si mes souvenirs sont bons, à régler aux alentours de 10 - 12 litres (beaucoup moins (6 - 8)avec du fil au titane). Ensuite, il te faudra adopter l'intensité électrique en rapport de l'épaisseur de tôle (pas évident de le déterminer sans connaître le poste) et, enfin, adapter une vitesse de défilement du fil qui te permette d'obtenir une fusion correcte assortie d'un crépitement rapide et franc lors de la soudure.
Dans la mesure où l'intensité est correcte, si le crépitement est lent, alors augmente la vitesse de défilement. A l'inverse, si la soudure est boursouflée, nécessitant un long meulage, alors réduit la vitesse de défilement.
Si tu n'as jamais pratiqué ce genre de soudure, commence par quelques cordons sur du profilé, puis descend progressivement l'épaisseur de tôle en adaptant les réglages jusqu'à réaliser de jolis cordons sur de la 0.8. A ce moment, tu auras pris suffisamment confiance pour pointer et souder du bord à bord sur feuille neuve. Lorsque cela sera assimilé, alors prend la torche entre les dents et jette-toi sur la coccinelle sans pitié... non mais, de vous deux, c'est qui qui commande ?!?

ROMAINLETU : Le plus dur est incontestablement de parvenir à ajuster les deux tôles à souder le plus précisément possible et de les préparer pour qu'elles soient le plus propre possible ! Une fois que les plans de contacts sont appliqués correctement, la soudure est véritablement simplifiée. L'ennemi, c'est l'espace et la corrosion... Il doit y en avoir le moins possible entre les tôles à assembler !
Le pointage est à faire très progressivement, sous contrôle de l'écartement des tôles puisque la soudure 'tire'. Chaque point demande à être refroidi un minimum, et éventuellement détendu par planage, avant de passer au suivant.
Le meulage, quand à lui est juste affaire d'attention et de patience... et de résistance face à ces saloperies de limailles brulantes :-(
_________________
http://fiat500.alpesport.fr/


Revenir en haut
franckdoyen


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 10:30 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

On y retourne !
La tôle est prête, teste maintenant à préparer un support plus digne de l'accueillir.



Il me faudra découper l'aile sur la soudure précédente, supprimer la doublure ajoutée puis ressouder en bord à bord avant de planer le tout. C'est dommage, mais les personnes qui sont intervenues par le passé ne se seraient pas beaucoup plus ennuyées à procéder ainsi et auraient obtenu un bien meilleur résultat.

Bref... je commence par tailler plus proprement de façon à obtenir des lignes de soudures droites et une tôle un minimum saine...



Puis je découpe un nouveau morceau dans la feuille d'acier qui commence à se faire bien maigre après toutes ces découpes ;-)



Un traçage rapide, une découpe à la tronçonneuse...



Puis je rabats le bord, ce qui est un peu délicat car le rabat est arrondi et à donc tendance à fortement cintrer la tôle. Pour contrer cela, il est important d'allonger le bord pour contrer l'effet... Rien de bien sorcier, mais il faut y penser !



La pièce est prête, je présente et je pointe... Comme on peut le voir sur l'image, la tôle est fine et le métal a tendance à fuir devant la torche... la soudure sera délicate !!!



Et je n'ai pas été déçu ! Il a fallut pratiquer avec beaucoup de prudence mais c'est passé !



Et, pour finir, un bon meulage qui rend l'aspect plat recherché.


_________________
http://fiat500.alpesport.fr/


Revenir en haut
Cocox


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 519

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 17:56 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

MAGNIFIQUE  Okay Okay Okay Okay , au fait Francky, tu utilise quel gaz et quel mig pour souder?

Ciao ciao Okay
_________________
1300 de 70 en cours de restau Smile


Revenir en haut
MSN
OranJina


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 443

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 18:15 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Salut !


Impressionnant boulot !


Vraiment c'est du boulot bien fait ! (je sais que tu le sais déjà !  Mr. Green )


Je suis impressionné de voir comment tu arrives à reformer des tôles. 


Mon père fait du boulot comme ça, moi pour le faire.... je l'appelle !  Mort de Rire


Je profite de mon combi cet été et cet hiver, je commence le grand chantier, il y aura de la soudure ! 
J'essaierai de faire aussi bien, ça va être dur !  Okay


Merci de nous montrer tout ça !
_________________
Kévin.


Revenir en haut
romainletu


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2009
Messages: 1 098

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 21:16 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

je sais qu'on radote à chaque fois Mr. Green , mais ce boulot est magnifique Okay
_________________
La dentelle c'est quand même mieux sur les napperons que sur les longerons


Revenir en haut
franckdoyen


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Mar 20 Avr - 08:06 (2010)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen Répondre en citant

Merci à vous pour ces commentaires ;-)

Cocox, j'ai placé quelques photographies du poste à souder sur ce topic... elles doivent être sur la première page. Pour le gaz, c'est évidemment un dérivé de l'Argon, je crois qu'il s'agit d'ATAL, mais je n'en suis plus très sûr. Du moment que c'est inerte, ça me convient parfaitement ;-)
Pour l'instant je suis encore en station, mais la saison s'achève dimanche et je serai au chevet de la Volkswagen dans la semaine prochaine. Si tu désires des informations plus fiables, n'hésite pas, ça sera plus facile pour moi.
_________________
http://fiat500.alpesport.fr/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:02 (2018)    Sujet du message: Restauration découvrable de 1957 (modèle 1958) by Franckdoyen

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OriginalBug Index du Forum -> Notre Passion -> Nos Projets Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 418, 19, 20  >
Page 3 sur 20

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky